1998 - 2003



Le matériel continue d'évoluer. Le magnétophone devient numérique (un KORG D8). On constatera un retour flagrant vers l'acoustique. Cette tendance, due au départ au décès de mon père et à la nostalgie du Mandoline-Club où il m'a trainé pendant mon adolescence, va se confirmer par la suite. Je peux enfin mixer sur autre chose que de la cassette, grâce au programme CoolEdit98, qui permet de fabriquer des fichiers waves à partir de l'entrée de la carte son d'un PC. Hé oui, le PC remplace l'ATARI ST... Et je peux enfin jeter le magnétophone à K7 à la poubelle.

Entering the new age

Une espèce de truc entre une démo et un album... Bref, quelques titres réunis sur une galette pour fêter dignement le nouveau millénaire.

Mocken killer ()

Ames sensibles s'abstenir... Je chante!... :o) Et toujours ce vieux rêve de section de cuivres. J'ai toujours joué un peu de slide, mais à cette époque plus particulièrement. Là, c'est du bottle neck sur une électrique.

Rosamunde (Jaromir Vejvoda)

Là, c'est du lapsteel. Le Vozelle qui est sur la photo.

Style Glasou ()

Un deuxième morceau de lapsteel. On y reconnait bien la phrase fétiche de , chez qui j'ai fait quelques séances de studio.

Gremlins ()

dobro, ambiance red neck. Accrochez vous aux rideaux, je chante. :o)

Sweet Home Chicago (Robert Johnson)

Robert Johnson, sa guitare acoustique et son cyber groupe... Il aura fallu attendre l'An 2000 pour le lui fournir... Dingue, non? :o)

Danse Hongroise N°5 (Johannes Brahms)

A ne pas confondre avec Channel N°5. La foultitude de groupes qui m'a inspiré ça n'est pas listable! Par contre, ils sont toujours présents dans les films de Quentin Tarentino.

Valse des genets ()

Ma toute première valse musette. Je n'avais pas encore de micros, j'enregistrais all plugged. La pratique de la pompe manouche n'étant venue que bien plus tard, on entend bien qu'à cette époque ça ne groovait pas un caramel. De plus, le compresseur, ça a fait plus de mal que de bien, je trouve.

Amazing Grace (J. Newton)

Ah, tout de même! Bin oui, quoi, y'a des bribes d'acoustique qui commencent à apparaître... :o)

Ritorno del campo (???)

Tiens, ça se confirme... J'ai retrouvé cette tarentelle (sur la partoche, y'a marqué marche militaire...) et la nostalgie du mandoline-club a agit... Comme je n'avais pas tous les instruments, j'ai remplacé la mandole par une guitare et la contrebasse par une fretless.

Cuite mondaine ()

Ah bin non, si le jazz repasse, on ne s'en sortira jamais! :o) La batterie, c'est du QY20, un petit arrangeur/expandeur de YAMAHA assez sympathique. Désormais, à part la batterie, il n'y aura quasiment plus de synthés.

Emmanuelle and Bob ()

Encore du QY20 pour la batterie. J'avais trouvé un programme qui parlait très bien en anglais, ça me dispensait de chanter. Seulement, le hic, c'est que mon anglais... C'est n'importe quoi! :o)

Strasburger bandoneon ()

Je me suis mis à l'accordéon en 2000, avec cours toutes les semaines et tout et tout. Mais mon activité accordéonnistique n'a pas grand chose à voir avec l'O.D.M.C. Quand même quelques maquettes de temps en temps...

Tijuana's afternoon ()

Un grand moment de quiétude intérieure.

M'sieur Reflex ()

Une fois n'est pas coutume, c'est toujours l'O.D.M.C., mais avec un vrai chanteur et dans un vrai studio. Bon, c'est toujours de la boite à rythmes (ROLAND R8), mais on sent peut-être un peu mieux le potentiel.

He's gona fly with me ()

Deux fois n'est pas coutume, c'est toujours l'O.D.M.C., mais avec une vraie chanteuse, un vrai batteur et dans un vrai studio. Le tout à partir de la maquette "Gremlins".

KORG D8

Mon premier magnétophone numérique. J'ai beaucoup aimé sa simplicité, tout en regrettant l'absence de liaison vers l'extérieur pour sauver les pistes sur un PC. Et l'absence d'entrées XLR, bien sur...

Le cagibi en 2000

Le cagibi en 2000 ressemblait exactement à ça. Dans le rack, il y a , de haut en bas:
  • ROLAND R8M
  • ROLAND U220
  • AKAI MP80 (dispatcheur midi)
  • YAHAMA TX81Z
  • BOSS CL50 + BOSS SE50
  • IBANEZ Stereo compressor
  • Le PC avait remplacé l'ATARI ST depuis 1992 ou 1993. Sur le clavier est posé le YAMAHA QY20, un petit arrangeur/expandeur très sympathique. Derrière le clavier est posé le KORG D8, un petit enregistreur numérique. Au dessus du rack, on voit un petit baffle tout pourri, j'en ai une paire que je traine depuis des lustres. Je ne mixe plus qu'avec ça, et bizarrement, c'est toujours correct. Pour l'écoute plus sérieuse, j'ai des JM-LAB DB19.

    L'Orchestre de mon cagibi